Commerce et Economie

GwenneG, la plateforme de crowdfunding qui s’adapte à vos envies

Les Français adoptent de plus en plus le concept du financement participatif qui permet de concrétiser des projets. Inutile de se diriger vers une banque, car l’argent est déployé par les internautes qui choisissent de vous accompagner dans votre aventure.

Tous les projets sont les bienvenus

Autrefois, il n’y avait pas une multitude de solutions pour qu’un projet puisse voir le jour, il était nécessaire de se rapprocher d’une banque. Si cette dernière ne validait pas votre dossier, il était impossible d’obtenir un financement. Il fallait ainsi se tourner du côté des proches pour tenter de récolter les fonds. Désormais, le fonctionnement est clairement différent, car certains Français ne passent même pas par la case de l’établissement bancaire. Ils construisent immédiatement une campagne de crowdfunding en misant sur la puissance de frappe de tous les internautes. Ces derniers sont des inconnus et pourtant, ils sont prêts à donner quelques euros.

L’Agriculture a généré près de 2 millions d’euros

Tous les domaines sont concernés par le crowdfunding, certains proposent même des campagnes en lien avec l’agriculture. Il faut noter que ce secteur est particulièrement impacté par la crise, les artisans tentent donc de sortir la tête de l’eau en ayant recours à diverses solutions. Selon les dernières statistiques, ce sont tout de même 300 millions d’euros qui ont pu être rassemblés au cours de l’année 2016. Cette donnée est valable pour l’ensemble des domaines liés au financement participatif. Du côté de l’agriculture, ce sont 2 millions d’euros qui ont été récoltés sur la même période. Cela montre que ce fonctionnement suscite un engouement de taille qui ne devrait pas s’essouffler puisque les banques sont de plus en plus frileuses.

Sauver des exploitations avec le crowdfunding

Les internautes intéressés peuvent investir de l’argent dans divers projets tout en jouissant d’une contrepartie. Elle prend plusieurs formes, elle est bien sûr en lien avec le domaine. Dans tous les cas, certaines exploitations françaises ont pu être sauvées via le crowdfunding. À chaque fois, les économies récoltées ont été utilisées à bon escient par les éleveurs qui ont des difficultés à envisager l’avenir sereinement au vu des problèmes qui viennent joncher leur parcours. Un financement a par exemple donné les moyens à une éleveuse de chèvre d’obtenir 3000 euros. Cette somme a été dépensée pour acquérir une machine spécifique dédiée à la pasteurisation de son lait.

D’autres ont été la cible de dettes qui n’ont cessé de s’accumuler au fil des années. Avec la générosité des internautes, ils ont pu sauver leur exploitation.

" data-link="https://twitter.com/intent/tweet?text=GwenneG%2C+la+plateforme+de+crowdfunding+qui+s%E2%80%99adapte+%C3%A0+vos+envies&url=https%3A%2F%2Fwww.topsurf.net%2Fcrowdfunding-gwenneg.html&via=">">Tweetez
0 Partages
» Visiter Gwenneg.bzh : Déposez votre projet de crowdfunding