Bien-être et Santé

Comment parvenir à un divorce à l’amiable ?

Après une période de vie commune plus ou moins longue, voici le moment de la séparation. C'est, même si les sentiments ont disparu, toujours une épreuve difficile pour les deux conjoints, d'autant plus lorsqu'il y a des enfants qui sont inévitablement mêlés au divorce. Le divorce à l'amiable présente divers avantages, de coût, de rapidité de jugement, et de tensions évitées dans le futur ex couple. Sur quelle base d'entente faut-il que les conjoints s'accordent pour que le jugement soit considéré « à l'amiable » ?

Comment parvenir à un divorce à l'amiable ?

Si les conjoints décident de divorcer, c'est la plupart du temps car il y a une mésentente. En mettant de côté les rancunes et les regrets, il est possible de parvenir à s'entendre sur différents points.

– La garde des enfants : lorsque les enfants sont très jeunes, il est préférable qu'un des deux parents ait la garde exclusive, sans pour autant léser le parent qui ne bénéficiera pas de leur présence, en lui donnant des droits de visite et d'hébergement. Ou bien si le domicile de chacun est à une distance raisonnable, la garde partagée est également une solution.

– La fixation de la pension alimentaire : si celui qui perçoit le revenu le plus important consent à distribuer à son conjoint une somme mensuelle que celui-ci accepte, la « négociation » sur le point qui suit ne devrait pas être un problème.

– Le partage des biens : en fonction du contrat de mariage, le partage des biens, et surtout celui de l'habitation commune, sans parler du mobilier et de la voiture, est souvent un « casse-tête ». Il faut donc prendre le temps de faire ce bilan en plusieurs fois, quitte à revenir sur des décisions, pour une équité la plus parfaite possible.

Un divorce coûte-t-il cher ?

Le coût d'un divorce peut effectivement vite grimper lorsqu'il y a mésentente entre les parties et que l'avocat de chaque partie doit négocier en permanence. Plus ils travaillent sur le dossier de divorce, plus la facture sera lourde, sans parler du temps nécessaire. Tandis que dans le cas d'un divorce à l'amiable, l'affaire est jugée très rapidement d'une part et ne coûte que quelques centaines d'euros d'autre part, puisqu'il n'y a pas d'intermédiaire à rémunérer.

" data-link="https://twitter.com/intent/tweet?text=Comment+parvenir+%C3%A0+un+divorce+%C3%A0+l%27amiable+%3F&url=https%3A%2F%2Fwww.topsurf.net%2Fdivorce-amiable.html&via=">">Tweetez
0 Partages